Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 08:04
Message de Sanat Kumara - Ne pas attendre que les autres changent

Message de Sanat Kumara reçu par Agnès Bos-Masseron le 27-10-15

 

 

Être la simple présence de l’amour. Certains diront peut-être « mais je ne ressens pas toujours l’amour ». Nous ne parlons pas de ressenti, nous parlons de dévotion. La dévotion offerte à l’amour fait que votre attention est tout entière tournée vers cet amour, non comme un ressenti mais comme un trésor, comme le vrai, le beau et le bon, le vénérable. Car cet éternel au-delà, ce vénérable, ce tout, est la plénitude de l’amour. Le ressenti de l’amour n’est qu’un parfum de sa nature.

Être la présence de l’amour veut dire tout offrir à cet amour. Avoir cette attention déterminée, avoir comme seule intention le fait de servir l’amour à travers son incarnation. Servir l’amour est très différent de ces vagues d’amour que l’on peut ressentir par intérêt ou lorsqu’on a un bénéfice. Servir l’amour est tout offrir à l’amour inconditionnellement.

Sortir totalement des jugements. Être la pleine acceptance, et depuis cette pleine acceptance, contempler l’amour, non comme un ressenti mais comme l’insaisissable. Le contempler dans le silence. Le contempler dans chaque visage, dans chaque circonstance, dans chaque apparence.

Être pure présence d’amour implique vénérer le silence. Car le silence est amour, et l’amour silence. Vénérer le silence implique choisir de sortir de cet éternel tumulte mental qui fait se bousculer les mots ou les pensées, comme un singe agité. Choisir une assise verticale, et de cette assisse verticale, honorer l’éternel au-delà. Être le pilier de silence et donc le pilier de l’amour.

Chaque être humain aspire à cela. Comment faire de cette aspiration une réalité ? Vous le savez et nous le répétons encore et toujours, le souffle vous aide, car l’attention tout offerte au souffle recentre. L’attention tout offerte au souffle vous permet de verticaliser l’énergie pour que l’énergie s’installe en son centre, le cœur, que l’énergie rejoigne sa source, le cœur.

De là, il ne s’agit plus de manipuler mais de laisser faire, laisser faire avec conscience le rayonnement du parfum de l’Être, l’amour. Il ne s’agit plus d’un mental agité ou d’un ego tourmenté qui voudraient tant retrouver l’évidence que Je Suis l’infini de l’amour que Je Suis. Il s’agit d’un être déterminé et résolu qui choisit d’intensifier son attention offerte au souffle, de ramener les courants d’énergie pour s’établir en son centre simplement.

Chacun le sent peut-être, dans cette période qui se veut transition, les vents sont forts, et bien des courants semblent entraîner bien des humains dans bien des directions. Garder l’assise dans son centre. Et garder cette conscience que les vents les plus forts n’ont plus de prise pour ceux qui sont établis dans la source des vents, et qu’il est une source qui est la source de tous les contraires, source du positif et du négatif, source qui par nature est l’au-delà du positif et du négatif, le point neutre, l’infini silence.

Ce point neutre est l’océan de l’amour. L’amour n’est ni le positif ni le négatif. L’amour dans son essence, dans sa nature, est l’absolu. Certains nomment cela le Divin.

Avoir l’audace et la détermination de rester résolu dans son attention et son intention. Avoir l’audace et la détermination de rire et de chanter, non pas parce que quelque apparence nous fait rire ou chanter, mais parce que Je Suis la source de mon rire et la source de mon chant, que cela est le trésor, et que la dévotion est d’être tout offert au trésor éternellement.

Nous vous redonnons les clefs et les moyens concrets pour actualiser cela. Bien sûr, nous le redisons, l’invitation n’est pas pour les tièdes. Les tièdes sont enfermés dans les croyances de « je ne peux pas, je n’y arrive pas, je ne sais pas, et je suis entraîné par tant de courants ». Les résolus et les déterminés savent la passion de ce feu du service qui s’offre éternellement à l’amour, qui est ce que Je Suis. Et de cette passion naît la puissance de tout offrir éternellement et de rassembler l’énergie encore et toujours, et bien plus encore.

Ceux et celles qui choisissent d’être les dévots de l’amour sont des ancres dans le collectif de l’humain. Être le dévot de l’amour implique un inconditionnel de dévotion. L’on ne peut plus se laisser ballotter par quelque histoire, par quelque circonstance, par les remous de quelque relation avec certains entraînés peut-être par quelque vent fort ou quelque courant.

Les dévots de l’amour savent tout offrir et renoncer aux satisfactions de l’ego qui veut gagner, triompher, comprendre ou contrôler, pour retrouver la fluidité de l’amour qui s’est tout offert en conscience, avec la pleine conscience et la pleine présence de l’Être. Être le dévot de l’amour implique être silence, rassembler l’énergie, parler moins, penser moins, vivre simplement.

Que veut dire vivre simplement ? Ce ne sont pas les actes qui reflètent la simplicité d’une vie mais l’attention. Simplifier l’attention pour que, quels que soient les actes ou les nécessités, l’attention reste simplement posée sur cette dévotion tout offerte à l’amour. Ainsi s’offrent un autre mode, d’autres paradigmes.

Être le dévot de l’amour implique sortir de ses anciens schémas, de ses lois de cause à effet, de ses attentes ou de ses histoires, pour retrouver cet autre mode de fonctionnement, ce mode de fonctionnement tout offert au lâcher-prise, tout offert à la simple joie d’être le dévot de l’amour.

Cela en soi est l’intention ultime. Cela en soi est l’aboutissement de toute incarnation. Tout être humain aspire à cela. Peu savent trouver les clefs. Peu connaissent le vrai visage de l’amour. Peu veulent se donner les moyens d’aller au-delà des tiédeurs, des médiocrités, du laxisme, pour retrouver cette joie vitale d’être la flamme vivante de l’amour qui s’offre à sa propre nature.

Être le dévot de l’amour, vous l’avez compris, n’est pas une chimère ou une vague intention, mais une incarnation réelle. Tout est offert, tout est rassemblé. Seule est la flamme éternelle.

Beaucoup parlent de cette transition qui semble s’opérer. Peu la créent. La créer est sortir des anciens modes de fonctionnement, de ces lois de cause à effet, de ces faux ressentiments, de ces faux drames, de ces enfermements, pour retrouver la liberté d’être le dévot de l’amour dans un choix conscient, inconditionnel, éternel.

Nous vous offrons le don de rayonnement et le don de tendresse.

Souvenez-vous, le silence n’est pas l’absence de mots, mais l’absence de mouvement mental. Ce silence révèle sa nature d’amour. L’amour alors se contemple. L’amoureux est l’amour, et l’amoureux le dévot de l’amour. Cela passe par rassembler l’énergie. Être résolu, déterminé pour changer de mode de fonctionnement.

Ne pas attendre que les autres changent, que la transition soit opérée. Maintenant, être le ferment du changement. Maintenant, choisir cet autre mode de fonctionnement, inconditionnellement. Cela ne dépend que de sa propre détermination. Aucune circonstance, aucun événement, aucune situation ne peut ni entraver ni créer cela. Cela ne dépend que de sa propre détermination.

Instaurer ce monde nouveau ne dépend pas d’idées floues, de pensées stériles ou de vieilles croyances répétées et remâchées. Avoir l’audace de servir l’éternel nouveau, sans autre point de référence que la simple intention d’être le dévot de l’amour.

Nous vous saluons. Nous vous remercions.

Site : http://anandamath.free.fr
Partagé par : Messages Célestes

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

Partager cet article

Published by Lazare
commenter cet article

commentaires

christian 24/11/2015 19:48

Oui c est bien beau tout ca ,mais j ai bien peur dans ce monde actuel que tout s embrassent ,alors se mettre a l écart pas évident ,et j ai bien peur que nous sommes au bord de l abime ,le chao est proche ,peut être après , le nouveau monde mais en attendent la guerre est proche.....

Lazare 25/11/2015 05:43

Un enfantement c'est parfois douloureux Christian

gw 24/11/2015 13:49

Voilà un message qui correspond au savoir des anciennes civilisations. Le changement commence par soi même. L'humanité a chuté plusieurs fois et ce n'est pas dit que cela ne se reproduise pas. Il faut travailler sur le vide illuminateur. Ce vide ou il n'y a pas de jugement, ou le mental n'interfère plus et de comprendre que ce monde n'est qu'une étape d'évolution pour l'âme. L'influence cosmique nous est favorable. A nous de saisir cette chance.

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog