Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2015 7 27 /12 /décembre /2015 16:36
Les Chakras de la Terre

Selon l’interlocuteur, plus de 150 chakras de terre reconnus sont situés à la surface de la Terre ou en-dessous, depuis le fond de l’océan et des rochers jusqu’au sommet des montagnes et des vallées. Les tourbillons énergiques positifs et négatifs fournissent une énergie féminine, masculine ou neutre.

7 chakras de la Terre

Pendant des millénaires, on a révéré la Terre comme celle qui donne la vie, la «Terre-mère». Il va donc de soi que les sept principaux chakras de la Terre correspondent aux sept chakras humains reconnus, comme des traits qui se reflètent entre une mère et son enfant.

Nos chakras s’étendent de la base de la colonne vertébrale au sommet de la tête et sont connectés par un courant qui circule entre eux. Pareillement, tous les chakras, ou vortex énergiques, sont connectés par un réseau de lignes qui créent un champ énergique.

Pour vous permettre de visualiser, imaginez le tracé de chaque chakra et les vortex comme un circuit électrique complexe avec des lignes, des intersections et des chemins reliant les chakras les uns aux autres.

Où se situent les chakras de la Terre?

Sept emplacements principaux sont largement acceptés comme des points de grande énergie sur terre. Selon la charte des chakras de terre, voici les emplacements, leur correspondance et une brève description.

  1. Le mont Shasta, Californie, États-Unis – 1er chakra (racine) – vu comme la «base» de l’énergie, la source primaire de la force de vie universelle qui régule la circulation de l’énergie de la terre aux formes de vie, y compris les êtres humains.
  2. Le lac Titicaca qui passe la frontière entre la Bolivie et le Pérou – 2e chakra (sacré) – souvent représenté par un serpent, il est situé au milieu de nombreuses lignes, où l’énergie primaire prend forme et mûrit.
  3. Ayers Rock, connu aussi comme Uluru, Australie – 3e chakra (plexus solaire) – Uluru représente le plexus solaire émotionnel et est décrit le «cordon ombilical» qui fournit de l’énergie à toutes les choses vivantes.
  4. Shaftesbury, Dorset et Glastonbury, Somerset, Angleterre – 4e chakra (coeur) – ces emplacements se partagent d’être le centre du cœur de la Terre et sont connus pour leur production intense énergique.
  5. Les grandes pyramides, Moyen-Orient – 5e chakra (gorge) – placé entre le mont Sinai et le mont des Oliviers, ce chakra est la «voix de la Terre».
  6. L’activation des éons actuellement située à Glastonbury, Angleterre – 6e chakra (glande pinéale ou Troisième œil) – site transitoire qui ouvre les portes énergiques et facilite la circulation de l’énergie d’un domaine à l’œuvre. Pareil à la fonction de la glande pinéale humaine, ce chakra de la Terre reste dans un seul emplacement entre 150 et 200 ans.
  7. Le mont Kailas, Tibet – 7e chakra (tête) – situé dans l’Himalaya, cette montagne sacrée est au centre du chakra de la tête de la Terre et permet aux individus de se retrouver dans leur cheminement spirituel et de connecter avec le Divin.

 

 

Fonction des chakras de la Terre

Tout comme nos chakras nous permettent de garder notre équilibre émotionnel, physique, psychologique et spirituel, ceux de la Terre sont essentiels à la transmission de l’énergie et à la bonne conservation de la vie.

(source : guidedeschakras)

CHAKRAS DE LA TERRE

 Chakra de la Couronne ~ Mt Shasta, en Californie

La présence «JE SUIS».

CHAKRAS DE LA TERRE

(photo : summitpost)

Le Mont Shasta est le point d’accès de localisation pour « Tout Ce Qui Est » et la connexion avec votre Soi supérieur. Il est un endroit où vous êtes baigné dans la connaissance et puissamment nourri par le divin.

Il délivre la réalisation et la fréquence de l’unité et de votre connexion à tout.

Le nom “Shasta” est un mot Sanskrit qui désigne « celui qui vit selon la loi divine »…

Archives 1973   » La Californie, ce n’est ni le bout du monde, ni un continent perdu. C’est un des Etats les plus connus des Etats-Unis, il s’allonge sur la côte est du Pacifique, compte des villes ultra-modernes, comme Los Angeles, ou d’un charme plus ancien, comme San Francisco.

Pourtant, la Californie est une région beaucoup plus mystérieuse qu’il n’y paraît. Déjà riche en légendes, elle est aussi le théâtre de phénomène inexplicables… On voit de temps à autre, par exemple, sur le Mont Ritter, qui domine de ses 4010 mètres un merveilleux et glacé lac de montagne, s’élever une lueur éblouissante dont personne n’a réussi, à ce jour, à déterminer l’origine.

Beaucoup plus énigmatique encore est ce qui se passe sur le Mont Shasta, haut de 4318 mètres, cet ancien volcan est situé tout au nord de l’Etat de Californie, presque à la frontière de l’Oregon.

Une aventure incroyable

Les voyageurs qui vont en train de Portland à San Francisco, passé Medford, le voient nettement se détacher sur leur gauche, à une cinquantaine de kilomètres. Depuis des centaines d’années, il ne crache plus aucune flamme, aucun fleuve de lave ne sort de son cratère pour dévaler le lond de ses flancs. Tout au plus voit-on, de temps à autre, une écharpe de fumée s’échapper de son sommet…

Or, l’année dernière, au mois d’avril (1972), trois étudiants en géologie de l’université de Berkeley, près de San Francisco, William Schoner, James Hadauk et Irwing Lescer décidaient de faire l’ascension du Mont Shasta.

Ils voulaient savoir, si, oui ou non, le volcan était encore en légère activité, comme semblait le prouver la fumée qui s’élevait parfois au-dessus de son sommet. Leur étonnement fut grand de constater que le Shasta était irrémédiablement éteint… En ce cas, d’où venait cette fumée ?

Tous trois se reposaient, avant de descendre, allongés dans l’herbe, quand ils aperçurent, à 1500 mètres, devant eux et surgi d’on ne sait où, un groupe de cinq hommes, tous de race blanche, tous très grands, tous avec de longs cheveux bouclés descendant plus bas que leurs épaules. Ils les suivirent à la jumelle, jusqu’à ce qu’ils arrivent au pied même du volcan. Là, ils passèrent derrière un rocher, et disparurent comme par enchantement. Les trois étudiants redescendirent par là, cherchèrent les traces de ces cinq hommes, vainement.

Une seule conclusion absolument folle dans sa logique absolue, s’imposa à eux : le Mont Shasta était habité par des hommes mystérieux et c’était eux les responsables de la fumée que les habitants de la région apercevaient de loin en loin.

La presse locale, les journaux de San Francisco relatèrent l’aventure des trois étudiants et on se rappela que enaoût 1965, un autre homme avait vu, lui aussi, des hommes semblables à ceux décrits par les jeunes gens.

Vibrations

Frank Goodland, un petit commerçant de Khamath-Falls, était allé camper avec sa femme et ses deux enfants dans une forêt de sapins voisine du Mont Shasta…

 »  Je marchais dans les bois, raconte-t-il à l’époque, lorsque, soudain, j’ai aperçu dans une clairière des hommes blancs, très grands, aux longs cheveux bouclés, réunis autour d’un grand feu. J’ai voulu m’approcher, mais je suis resté cloué sur place. Ce que je ressentais est presque impossible à décrire. On aurait dit que mon corps, de la tête au pieds, était parcouru de vibrations. Et je souffrais terriblement de la tête. La peur m’a saisi, j’ai pensé qu’il valait mieux faire demi-tour et m’enfuir le plus vite possible. Les vibrations ont immédiatement cessé, j’ai retrouvé l’usage de mes jambes et j’ai filé sans demander mon reste.  »

Le lieu d’élection d’extraterrestres ?

Des automobilistes rapportèrent encore, par la suite, qu’ils avaient entrevu, à diverses reprises, ces hommes  » aux longs cheveux bouclés « . Le plus souvent, ils allaient par deux. Dès qu’ils apercevaient une voiture, ils s’enfonçaient dans les bois et disparaissaient comme s’ils s’évanouissaient dans l’air.

Dans les petites villes proches du volcan, à Redding, à Chico, à Medford, et même à San Francisco, la découverte des jeunes géologues a fait du bruit, mais n’a pas exagérément surpris les habitants. Il y a des années que la tradition locale assure qu’il existe un tunnel débouchant à l’est de la base du volcan. Sans doute s’agit-il d’une ancienne cheminée que le temps a rendu inoffensive. Ce serait par ce tunnel qu’entreraient et sortiraient les hommes qui ont fait leur refuge à l’intérieur du volcan.

Pour les uns, ces étranges personnages sont des extraterrestres, pour d’autres, des indiens qui s’abriteraient là pour échapper à leurs  » conquérants « , pour d’autres encore, ce tunnel serait l’une des entrées conduisant au monde souterrain de  » l’Agartha « .

Peut-être serons-nous fixés d’ici quelques temps sur l’origine et la présence des  » squatters  » du Mont Shasta. Une expédition se prépare actuellement, dans le but de découvrir la porte d’entrée du volcan. De découvrir aussi quels sont ces inconnus qui y ont établi leur domicile.  »

Mais que dit-on d’autre sur le Mont Shasta, y a-t-il d’autres témoignages, des choses plus concrètes ? Poursuivons l’enquête…

Montshasta2

L’évidence archéologique a montré que les êtres humains ont vécu sur le Mont Shasta depuis au moins 9000 ans. La montagne était le foyer de 4 différents peuples Américains, les Shasta, les Modoc, les Ajumawi et les Wintu qui croyaient tous que le Mont Shasta était le centre de la création.

De nombreuses légendes mystérieuses et messages psychiques indiquent l’importance du Mont Shasta comme un lieu d’émanation de puissantes énergies de la Terre. Certaines des plus anciennes légendes racontent qu’une tribu de descendants de la culture pré-atlante de la Lémurie aurait survécu en se réfugiant à l’intérieur de la montagne. Les chasseurs et campeurs s’aventurant dans les hautes altitudes relatent occasionnellement le fait d’avoir rencontré des êtres étranges dans les forêts. Les médiums contemporains parlent de la montagne comme le centre d’un tourbillon d’énergie puissante qui irradie une force revitalisante et de guérison à travers le Nord-Ouest des Etats-Unis. Plus que toute autre montagne d’Amérique du Nord, le Mont Shasta est un point de concentration pour la spiritualité contemporaine qui attire de nombreux chercheurs individuels ainsi qu’une grande variété de groupes religieux

Au milieu du 19ème siècle, des paléontologues ont décrit un continent hypothétique, la Lémurie, qui eut un lien avec l’Océan Indien et permit la migration des lémuriens de Madagascar en Inde. Dans les années 1880, Frederick Spencer Oliver, un auteur, fit référence à une ville secrète, Telos profondément cachée dans le Mont Shasta, et mentionne aussi le continent perdu de la Lémurie.

« Telos est une ancienne citée Lémurienne qui existe directement sous le Mont Shasta. C’est une vraie cité dans le monde physique, avec environ 1 million d’habitants qui vivent dans la paix et la prospérité. La ville de Telos a une fréquence d’amour très spéciale.
Les Lémuriens appartenaient alors à une vibration de la cinquième dimension. Ils étaient doués de la faculté d’abaisser à leur guise leur vibration afin de faire l’expérience physiologique de degrés de densité plus grossiers ; ils pouvaient ensuite reprendre leur corps lumineux quand ils le souhaitaient.

Graduellement, il y a eu une dégradation de la vibration et de la conscience de cette race prodigieuse. Le peuple Lémurien a d’abord déchu jusqu’à la quatrième dimension et s’est par la suite dégradé complètement jusqu’à atteindre la densité de la troisième dimension que nous connaissons aujourd’hui.

Quand les Lémuriens comprirent que leur patrie était vouée à la perdition, ils adressèrent une requête à Shamballa mineure, la tête du réseau Agartha, afin d’obtenir l’autorisation d’ériger une ville sous le Mont Shasta dans le but d’y préserver leur culture.

Lorsqu’on leur accorda la permission d’ériger leur cité, il était clair que cette région survivrait aux cataclysmes. Une vaste grotte en forme de dôme existait déjà au sein du Mont Shasta. Les Lémuriens y construisirent la ville que l’on nomme TELOS, qui signifie, communication avec l’Esprit. »

« TELOS est une des 120 cités de lumières souterraines dont 4 sont habitées par les Lémuriens et quelques-unes par les Atlantes. Les cités situées dans la croûte terrestre sont reliées par des tunnels.

La population de TELOS se chiffre à environ un million et demi d’habitants, qui ont évolués à la vibration de la cinquième dimension.

La ville comporte cinq niveaux répartis sur plusieurs kilomètres carrés. Leurs jardins hydroponiques s’étendent sur sept acres seulement et produisent les fruits et légumes nécessaires pour leur besoin. Les animaux qui occupent le cinquième niveau sont tous végétariens. Le lion et l’agneau se côtoient et dorment ensemble, en toute confiance.

Quand les Telosiens émergeront parmi nous, ils apporteront leur technologie apte à purifier nos océans et à nettoyer la pollution de l’air. Tout n’est pas perdu. La Terre sera sauvée : elle sera de nouveau favorable à la vie. Nous serons alors dans un état de conscience de beaucoup supérieur et dans une dimension lumineuse plus avancée. »

Madame Helena Petrovna Blavatsky, fondatrice de la société théosophique a dit que le mot Shasta est le dérivé illuminé d’un âge antérieur qui est le germe d’une humanité à venir

Au début du 20ème siècle, le géologue britannique J. C. Brown a découvert un tunnel souterrain de 16 kilomètres de long, plein de pièces et de chambres. Les murs étaient de bois recouvert de cuivre et comportaient des blasons et des plaques en or avec des dessins gravés et des hiéroglyphes. En voyant les statues raffinées, les lieux de dévotions et l’or des dessins, Mr. Brown fut fermement convaincu qu’il se trouvait parmi des restes d’une civilisation perdue.

La découverte de J.C. Brown ne fut publiée que 30 ans plus tard. En 1934, après une lecture attentive et approfondie de la civilisation Lémurienne perdue, il a conduit un large groupe de scientifiques et de journalistes en une expédition dans les montagnes.

Cependant, quand ils furent tous excités attendant de lui la révélation du lieu où se trouvait le tunnel, Mr. Brown a mystérieusement disparu la nuit précédente, et le tunnel secret est resté introuvable.

Montshasta1

Le Mont Shasta a aussi été une inspiration pour ceux intéressés par les Maîtres ascensionnés. Guy Warren Ballarda raconté dans son livre « Mystères révélés » sa rencontre avec le Maître ascensionné Saint Germain sur les flancs de Mont Shasta en 1930. Ces Maîtres disent être ascensionnés vers une dimension plus élevée et qu’ils gardent et aident la race humaine à évoluer. Beaucoup pensent que le Mont Shasta est le point d’entrée où toutes les énergies viennent en premier de l’univers avant d’être disséminées vers d’autres régions de la planète.

 » D’après une légende des Indiens Modoc (extraite du récit d’Ella Clark en 1953 puisé à leur tradition orale), au temps où il n’y avait pas encore d’hommes sur la terre, le Chef des Esprits-du-Ciel habitait dans le Monde-d’en-Haut. Mais il finit par se dire qu’après tout, il faisait bien froid chez lui. Il creusa donc un trou dans le ciel avec une pierre et poussa dedans la neige et la glace. Toutes deux dégringolèrent sur la terre où en s’amoncelant, elles formèrent une haute montagne. Aujourd’hui on appelle cette montagne le mont Shasta.

Le Chef des Esprits-du-Ciel créa la flore et la faune, dont les ours. Mais ces premiers ours-là marchaient sur leurs pattes arrières et parlaient comme des hommes. Avec leur pelage velu et leurs grandes griffes, ils avaient l’air si redoutables qu’après coup, le chef des Esprits-du-Ciel les cantonna très loin de lui, au pied de la montagne. Au cours d’une tempête, l’Esprit-du-Vent emporta la fille du Chef des Esprits-du-Ciel, qui trouva refuse dans le territoire des ours grizzlis.

L’un d’eux qui chassait pour donner à manger à sa famille, la trouva et l’emmena chez lui pour lui donner des soins.

C’est qu’ils n’étaient pas si redoutables qu’ils pouvaient le paraître, ces grizzlis de l’époque. Et s’étant pris d’affection pour la petite fille, ils décidèrent très arbitrairement de la garder et de l’élever au milieu des oursons. Ainsi grandit-elle. Devenue une femme, elle épousa l’aîné des enfants grizzlis et tous deux firent des enfants dont l’apparence n’était déjà plus tout à fait la même que celle des parents grizzlis. Toute la petite famille habita dans une nouvelle maison. Ce lieu s’appelle aujourd’hui le petit mont Shasta.

Apprenant que sa fille s’était réfugiée chez les ours grizzlis, sa colère fut énorme ! Il maudit tous les grizzlis. « Mettez-vous à quatre pattes ! Vous m’avez fait si grand tort que dorénavant c’est ainsi que vous marcherez. En outre, je vous retire l’usage de la parole ! » Et il repartit sur sa montagne avec sa fille. Jamais plus il ne retourna chez les grizzlis.
Selon certaines rumeurs, il aurait éteint le feu qu’il entretenait dans sa montagne et serait retourné vivre dans le ciel avec sa fille. Quant à ses petits-enfants d’une nouvelle race, ils se dispersèrent dans le monde et devinrent les premiers Indiens, les ancêtres de tous les Indiens. C’est pourquoi les Indiens qui vivent près du mont Shasta ne tuent jamais de grizzli.

Faisant partie de « Cascade Range« , le Mont Shasta s’éléve à plus de 4300m et a une particularité : On y a recenséplus de 400 grottes formées par la lave, un type de cavités insolite, mais qui est loin d’être rare. À la différence d’autres crêtes qui se mélangent dans les montagnes environnantes, Shasta se tient seul, se levant au-dessus de ce qui semble être, en comparaison, un paysage presque plat. C’est en partie cette solitude que représente le Mont Shasta qui lui donne son aura mystérieuse.

Le secteur autour du Mont Shasta a servi d’habitats à plusieurs tribus indiennes pendant des milliers d’années. Cependant, ce n’est qu’au début du 19ème siècle que les premiers Européens ont posés les yeux dessus. Les Espagnols ont appelé la montagne “Jesus-Maria” ; quand ils sont passés par là en 1817. Les Russes lui ont donné le nom de « Tchastal » ; signifiant « montagne blanche ou pure ».

Lorsque le feu ravagea la région en 1931, il fut stoppé net par un mystérieux brouillard, brusquement disparu.Selon Andrew Thomas, « la ligne de démarcation atteinte par l’incendie est restée visible pendant de nombreuses années: elle faisait une courbe parfaite autour de la zone centrale. Beaucoup de témoins ont également parlé decurieux aéronefs qui survolent le Shasta. Ces objets volants ne possèdent généralement pas d’ailes et se déplacent sans émettre le moindre bruit.

Google maps mt shasta ufo colour analysis

Trouvé sur Disclosure.com : ovni et Mont Shasta

Lémurie

De toutes les légendes entourant la montagne, la plus célèbre est celle des Lémuriens dont on dit qu’ils demeurent à l’intérieur. Des réfugiés du continent Lémuria ou de Mu ; les Lémuriens sont décrits comme étant grands et beaux. Habillé de longues robes et chaussés de sandales blanches, ils descendraient à la petite ville du Mont Shasta et auraient fait commerce de pépites d’or pour leurs approvisionnements. Naturellement, ils ne semblent plus venir à la ville et l’ont dits que les Lémuriens sont partis du Mont Shasta, choisissant de se replacer à un endroit moins touristique comme l’Himalaya.

Comme la célèbre Atlantide, on a dit que la Lémurie était l’emplacement d’une vaste et merveilleuse société qui s’est élevée à une grande proéminence sociale et technologique dans des périodes antiques. Tandis qu’on dit que l’Atlantide se situait dans l’Océan Atlantique, la Lémurie aurait été dans le Pacifique.

Shastiens

Il n’est pas rare non plus d’entendre, en provenance de cet endroit, une musique incroyablement mélodieuse dont les échos vont se perdre jusqu’aux villes voisines. On a vu également d’étranges animaux qui ne ressemblaient à aucune autre espèce vivant en Amérique Ces bêtes inconnues des zoologues ne s’aventureraient jamais au-delà d’une certaine limite et formeraient le « bétail » de ceux que les Californiens surnomment familièrement les « Shastiens ».

Ces derniers sont toujours décrits de la même manière: il s’agirait d’hommes blancs de grande taille à l’allure majestueuse et aux longs cheveux bouclés. Leur tête et légèrement plus grosse que la normale, avec un front très haut, et ils portent invariablement de longues robes blanches avec de simples sandales. D’habitude, ces individus semblent assez âgés, bien qu’ils fassent preuve d’une étonnante agilité, allant jusqu’à « bondir dans les airs » pour échapper à l’approche des curieux.

Village mystique

Des rumeurs persistantes circulent depuis plusieurs dizaines d’années à propos d’une communauté secrète qui vivrait dans une sorte de village partiellement installé à l’intérieur de la montagne. Celui-ci serait à l’origine des fumerolles que l’on voit s’échapper, de temps à autre, du sommet du volcan éteint.
D’aucuns prétendent que tout le périmètre entourant ce qu’ils appellent le « village mystique » est protégé par une barrière invisible, et lorsqu’un intrus tente d’y pénétrer, un « faisceau de vibrations » vient le frapper pour l’obliger à repartir dans la direction opposée.

Dôme doré

La preuve d’une ville de Lémuriens a semblé venir de l’astronome Dr. Edgar Lucian Larkin, ancien directeur du Mount Lowe observatory, qui a écrit au sujet du Mont Shasta dans le « San Francisco Examiner« . Un jour, alors qu’il essayait un nouveau télescope, il diriga son objectif vers la base de la montagne. Au lieu de voir les cimes d’arbres qu’il prévoyait, il a remarqué un dôme doré qui semblé être de construction asiatique. Pendant qu’il continuait à surveiller, il vit par la suite deux dômes de plus et puis un bâtiment différent, apparemment fait de marbre. Pendant que le soleil descendait et la nuit tombait, le Dr. Larkin a été choqué de voir le secteur illuminé par une lumière blanche très lumineuse quoiqu’il n’y ait eu aucune lune évidente cette nuit.
Malheureusement, ces observations n’ont jamais ont été vérifiés et beaucoup croient maintenant que l’histoire toute entière était un canular. Et un manque de preuves concrètes ont arrêtés les randonneurs et les explorateurs intéressés à prospecter dans la montagne.

Les boucliers d’or

En 1904, un prospecteur du nom de J.C. Brown a été employé par Lord Cowdray, de la « Mining Company », pour chercher de l’or en sierra Nevada. Dans son deuxième voyage de prospection, Brown a atterri dans un tunnel creusé dans la roche du mont Shasta. Il a suivi le tunnel et est arrivé dans une grande caverne couverte de feuilles de cuivre. Des boucliers en or ornaient les murs et il a vu des objets manufacturés et des statues. Des chambres contiguës étaient remplies de schémas étranges et de hiéroglyphes indéchiffrables. Une autre chambre contenait les os de ce qui a semblé être des géants.

Comme c’est souvent le cas dans ce genre de découvertes, Brown n’a rapporté à personne ce qu’il avait découvert, craignant que ses employeurs lui réclame sa découverte. Au lieu de cela, il a attendu patiemment 30 ans, jusqu’à sa retraite. À ce moment, il a pu raconter son histoire et monter un groupe pour le suivre dans sa recherche de l’emplacement du tunnel.

En juin 1934, 80 personnes ont patiemment attendu le jour suivant où Brown devait indiquer l’endroit du tunnel. Mais dans la nuit, il a mystérieusement disparu et n’a jamais été retrouvé. La police de Stockton a étudié l’affaire et est venue à la conclusion que Brown a probablement été enlevé. Sans Brown pour servir de guide, le tunnel et tous ses trésors n’ont jamais été redécouverts…

Les cercles en pierre de Siskiyou

Les Lémuriens ne sont pas les seuls êtres mystérieux à habiter les pentes du Mont Shasta. Au printemps 1853, l’expédition du pionnier du Siskiyou, Marcelle Masson, a relié une légende des Indiens de Wintun au sujet d’une course de géants féroces habitant les cavernes autour de la montagne. A l’inverse les légendes du « Little People » ; cela aurait été vu autour des formations géologiques étranges connues sous le nom de cercles en pierre de Siskiyou.

Ces derniers temps, le Mont Shasta a été le théâtre de nombreuses observations de lumières inexpliquées et d’ovni. Dans « Now I can See! » ; « Miracle au Mont Shasta« , Hanna Spitzer relie sa propre rencontre avec une lumière blanche très lumineuse qui a rapidement glissé sur la route, l’illuminant, « brillante comme la lumière du jour. » Le matin suivant, Spitzer s’est réveillée pour constater qu’elle n’avait plus besoin de lunettes, qu’elle portait depuis l’enfance. Sa vue avait été guérie. (source : sciences-fictions-histoires)

Troisième Oeil Chakra ~ mont Kailash, montagnes de l’Himalaya

Stunning view of Mount Kailas the Third-Eye Chakra of Earth

Mt. Kailash ouvre les yeux aux visiteurs de voir leur vraie nature mystique.  Les Bouddhistes l’appellent « le précieux joyau de la crête de neige» et son rayonnement intérieur et de sa nature rêveuse permettent, la contemplation et la capacité de regarder dans d’autres dimensions.

les montagnes sacrées ne manquent pas de par le monde, il y en a peu qui jouissent d’une importance symbolique et d’une puissance évocatrice aussi fortes que le Mont Kailash ! Imaginez que vous marchiez sur les hauts plateaux himalayens, avec à perte de vue, les plates immensités arides propres à l’ouest du Tibet. Quand soudain, telle une apparition, une  gigantesque montagne , véritable stupa minéral se dresse dans toute sa gloire, splendide et solitaire.
Touchées par les rayons du soleil couchant, ses neiges éternelles illuminent les étendues sauvages jusqu’aux frontières du Népal. Si comme disait Barrés : « Il est des lieux qui tirent l’âme de sa léthargie, des lieux enveloppés, baignés de mystère, élus de toute éternité pour être le siège de l’émotion religieuse », le Mont Kailash est indéniablement un de ceux là !

En route vers le mont Kailash

Du haut de ses 6 714, la montagne en impose mais  elle n’écrase pas le paysage. Il faut dire que le plateau désertique qui s’étend à ses pieds ne descend que rarement à moins de 5000 mètres. Nous sommes donc dans un espace particulier, un endroit  où l’air est pur mais rare et où l’homme n’est pas le bienvenu.
Un monde où le mal de l’altitude peut vous prendre à n’importe quel moment et vous tuer en quelques minutes. LeYatra (pélerinage) du Kailash est réputé comme le plus difficile de tous, et si nombres d’hindous ou de bouddhistes rêvent de visiter ses pentes et d’en faire le tour ( la Khora en tibétain) au moins une fois dans leur vie, bien peu seront exaucés.

C’est que l’endroit est isolé et très difficile à atteindre. Il faut parfois plus d’une semaine en Jeep depuis Lhassa ouKatmandou sur des pistes de terre pour rejoindre les flancs de la montagne. Bien souvent, il faudra rebrousser chemin du fait de conditions météorologiques redoutables et imprévisibles. Cet isolement rehausse encore le charisme de la montagne. Sa visite ne peut être qu’un pèlerinage, un chemin initiatique où l’on est jamais sur d’arriver. Tout serait là encore question de karma… et de lâcher prise.

Le mont Kailash (montagne de cristal en Hindi) est  aussi appelé Gang Rinpoché par les tibétains. Le terme est intéressant car il souligne le caractère particulier de l’endroit, on pourrait le traduire par « le joyaux des neiges » mais aussi par  « la montagne gourou« . Le kailash ne se contenterait pas de rester planté là, il serait  vivant et enseignerait ceux qui ont des oreilles pour entendre… En Inde, dans l’esprit de tous, la montagne a une âme et est la gardienne de secrets spirituels. Sadhguru, un maître indien réputé affirme même que la montagne serait « la plus grande librairie mystique du monde » et que les  « plus profonds enseignements spirituels y sont entreposés sous forme d’énergie ».

Chiu Gompa and Mt Kailash

Chez les hindous,le mont Kailash est le trône deShiva et de sa compagne Parvati. Chez les tibétains celui de Demchog et de Dorje Phangmo, les divinités représentant l’union de la sagesse et de la compassion.Il est aussi le mont Mérou, l’axis mundi, l’axe du monde, la colonne vertébrale de l’univers.
Nombres de yogis y voient le  Sahasrāra du monde, le chakra supérieur qui couronne le haut de la tête.Seuls ceux qui peuvent maintenir leur niveau de conscience assez haut pourraient séjourner autour du Kailash. Les âmes faibles effrayées par la solitude et submergées par les désirs mondains ne pourraient que fuir les lieux rapidement.

Les Rishis (sages) du passé ont depuis longtemps reconnu dans la géographie des lieux  un mandalanaturel à haute portée symbolique. Au pied de la montagne, deux larges lacs dans lesquels les nuages se reflètent sont souvent comparés au Soleil et à la Lune.

Le plus connu, le Manasarovar est vénéré depuis des temps immémoriaux. Il représente les eaux primordiales de l’univers.
Il symbolise la lumière, le soleil tandis que le Raksastal est la demeure des puissances des ténèbres. Il est d’ailleurs fui en général par les pèlerins sauf par quelques tantriques de la « main gauche ».

Ajoutez à cela le fait que quatre des plus grands fleuves asiatiques naissent dans la région (le bhramapoutre, laKarnali, l’Indus et leSutlej) et partent pratiquement vers les quatre points cardinaux et vous pourrez vous faire une idée de l’importance symbolique de l’endroit.

Tout au long de l’histoire, les vallées et les grottes du Kailash ont accueilli nombres d’ermites et yogis indiens et tibétains comme le légendaire Milarépa.. De nos jours il n’est pas rare de rencontrer des sadhus ( ermites itinérants hindous ) venus passer les mois d’été là, après avoir traversé la grande chaîne himalayenne.Peu vêtus et les pieds nus ils aiment à venir pratiquer leur ascèse ici avant de regagner les plaines chaudes du sous-continent indien. Nombres de yogis tibétains pratiquent toujours dans les grottes et les abris des environs et quatre monastères détruits pendant la révolution culturelle, ont été récemment rénovés.

Sur les bords du lac Manasarovar, des pierres sculptées de mantras.

Malgré les changements de mentalité et la modernité,la montagne fait toujours rêver, fantasmer même…Quelques théories étonnantes sont récemment apparues. Selon certains le mont Kailash serait une gigantesque pyramide cachant une ville-monastère. Pour d’autres, une base Ovni ultra secrète et pour d’autres encore, la porte versShambala et le royaume mysterieux d‘Agartha.
Aujourd’hui comme hier le Mont Kailash reste un objet de fascination !

(source : yoganova)

Chakra de la gorge ~ Glastonbury, en Angleterre 

CHAKRAS DE LA TERRE

(photo : ichundmeinmitbewohner) 

Glastonbury sera finalement le « siège » de la communication pour l’Europe dans le nouveau réseau de la 5ème dimension des communautés. Il agit actuellement comme une prise de communication du monde, exprimée par les crop circles, qui se trouvent à un peu plus d’une heure dans le Wiltshire. Les crop circles agissent comme des symboles de communication collective pour l’humanité car ils reçoivent des messages d’autres intelligences extraterrestres et d’autres dimensions.

Glastonbury est sans doute l’un des lieux les plus étranges et des plus mystérieux, on y voit se confronter le christianisme, le paganisme et aujourd’hui encore nombreuse sont les personnes qui y viennent y trouver un sens spirituelle. C’est un lieu de légende, de mythe, de croyance qui garde aujourd’hui encore une grande part de mystère…

Dans la plaine du Somerset on peut voir a plusieurs kilomètres de distance une étrange colline, comme sculpté qui s’élève. Une succession de terrasse en font le tour. Certain se ressource spirituellement en parcourant ce dédale tournant autour de cette colline, et dont on ne connaît pas les origines. Certain pensent qu’elle à été sculpté, d’autre au contraire pense qu’elle à été entièrement construite par la main humaine.

Glastonbury, sur l’ancienne île d’Avalon, n’est pas une ville anglaise comme les autres. Vous vous retrouverez dans une autre réalité.

C‘est un lieu de pèlerinage. Des gens de tout le Royaume Uni ainsi que du monde entier s’y rendent. Ils sont nombreux à se souvenir de Glastonbury bien après leur venue. Ils sont bien plus encore à y revenir ou à y rendre visite régulièrement.

C‘est l’endroit où vivre de passionnantes expériences, où rencontrer des gens, faire face à des événements inhabituels.

Glastonbury agit résolument sur vous.

(source : au-coeur-d-avalon)

Coeur Chakra ~ Maui, Hawaii

Beautiful view of Haleakalā on Maui, Hawaii the Heart Chakra of Earth

CHAKRAS DE LA TERRE

Beautiful view of Mt. Fuji in Japan, the Solar Plexus chakra of Earth

La plus grande puissance nécessite un simple effleurement.

Ceci est l’endroit qui représente le reflet du pouvoir pour la Terre. L’énergie qu’il dégage est la véritable autonomisation de notre nature infinie. L’énergie Zen orientale de la simplicité et de perspicacité méditative rayonne au Mt. Fuji.

Le Japon est le pays des montagnes sacrées par excellence. Les divers cultes du Sangaku shinko

« hommage aux montagnes » les vénèrent lors de cérémonies qui peuvent aller jusqu’au suicide rituel.
Ces montagnes sacrées sont censées abriter des divinités.
Le Fuji-Yama abriterait la « princesse des Arbres en fleurs », à qui les Japonais apportent depuis des siècles leurs offrandes dans le temple perché au sommet.

Pour permettre aux vieillards et aux femmes, à qui l’ascension de la montagne était initialement interdite, de faire le pèlerinage, de nombreuses villes ont érigé des Fuji-Yama en miniature, hauts de quelques mètres.

Chakra ~ lac Titicaca, Pérou

Beautiful view of Lake Titicaca in Peru, the solar plexus of Earth

Lac Titicaca rayonne l’essence de l’archétype de la mère, la « maman » abondante. Tous les points de puissance ont deux énergies masculines et féminines, et Titicaca est à dominante féminine. Être le chakra sacré, il est l’énergie de l’utérus de votre créateur intérieure. De nouvelles idées, la créativité et un équilibre du printemps de l’énergie sexuelle de suite ici.Avec l’ancienne ville de Tiwanaku sur le lac, cela a été une passerelle sacrée depuis des millénaires.

Sur l’île du Soleil, dans le lac Titicaca, se trouve le Titicaca Stone, qui est le centre géométrique du deuxième chakra de la terre. Ceci est le centre mondial de la création de nouvelles espèces, et des progrès significatifs dans l’évolution des espèces existantes. Dans le corps humain, le lac Titicaca en corrélation avec le chakra sexuel. La différence est que le deuxième chakra du monde régit toutes les espèces, de prendre un intérêt particulier dans les mutations positives et des progrès de l’évolution.

De Titicaca est né ce qui est vraiment nouveau. Cette séquence, sur les Eons, des naissances innovantes pointe toujours dans la direction du but de la vie – la vie éternelle. Comment la force de vie et de la structure peuvent être combinés d’une manière qui surmonte l’entropie? La sagesse de la Cordillère des Andes de la Terre cherche continuellement à répondre à cette question avec toujours plus de clarté.

La force de vie indifférenciée de Chakra One, Mt. Shasta, est transmis au lac Titicaca par la grande artère de ley du monde – Le Serpent à Plumes. Ce courant tellurique vivifiante encercle le monde, et possède sa maison evocational l’arbre El Tule au Mexique. Le lac Titicaca est l’un des deux plus grands carrefours ley sur Terre. Le Rainbow Serpent croise le Serpent à Plumes à l’île du Soleil Ces deux artères telluriques gigantesques traversent également l’autre sur l’île de Bali, en Indonésie.

Si vous construisez ce second chakra du monde sur une carte, laissez la circonférence passer à travers la jonction des rivières Napo et Maranon, près d’Iquitos, au Pérou, où commence le fleuve Amazone.Remarquez que ce grand cercle comprend le cœur de la cordillère des Andes, et comprend de nombreux autres sites sacrés, comme Cuzco et Machu Picchu. Tous les sites sacrés au sein de la sphère élargie d’une participons de chakra du monde des mêmes qualités de définition. Ainsi, Machu Picchu est aussi une force de chakra deuxième du monde.

Ruines de Tiwanaku

Tiahuanaco (Tiwanaku) est un ancien site sacré twelve miles de la côte du lac sacré de Titicaca en Bolivie. Il est de l’Amérique du Sud ce que l’anneau de pierre Avebury est de l’Angleterre ou la Grande Pyramide est de l’Egypte. Il fait également partie de l’énergie Chakra.

Chakra racine ~ Uluru, Australie

Beautiful view of Ayres Rock in Australia, Earth's Root Chakra

Chakra racine ~ Uluru / Ayers Rock, Australie: Ulura / Ayers Rock est considéré par les autochtones indigènes pour être le lieu de commencer où leurs ancêtres sont nés dans ce domaine … où la vie a commencé. Il émane de la racine d’où nous venons en tant qu’êtres humains, et notre connexion à l’humanité tout entière et au-delà. Du vide, au milieu de la vaste désert australien, émerge l’énorme rocher électro-magnétique, où la vie est apparue.

Ces sites jumeaux dans le Territoire du Nord, Australie, comprennent le monde « plexus solaire » chakra.Uluru, anciennement connu sous le nom d’Ayers Rock, est le plus célèbre des deux. Ce grand monolithe rouge est, avec l’Opéra de Sydney, une icône de la plus petit continent. Katatjuta, également appelé The Olgas, est tout aussi impressionnant. Plutôt que d’un monolithe, ce site se compose d’un grand nombre de pierres rouges massives.

La fonction globale de ce chakra est de maintenir la vitalité de la Terre, et de toutes les espèces vivantes.Dans l’avenir, si il est un art du monde de la santé immortel, alors la sagesse de cet art sera acquise de Chakra Trois dans le centre de l’Australie. Cette sagesse est livré au reste du monde via l’artère ley, le Rainbow Serpent.

Le Rainbow Serpent parcourt le chemin de la vie. Il découle de profondeur sous la surface de la Terre, et le premier ressort à Uluru. La magie Uluru est ensuite transmis à Katatjuta via une ligne de chanson spéciale qui sort Uluru sur le côté ouest de la grotte de la wallaby lièvre, Mala Puta. Une fois dans la cathédrale naturelle de Katatjuta, la force de la vitalité universelle est façonné dans les différents modèles adaptés aux différentes espèces de la vie sur Terre. Après le «packaging» des énergies du plexus solaire, dans la vallée du vent, le Rainbow Serpent quitte cette zone de la grande pierre en forme de coeur, Ngunngarra (écarlate Fuchsia), et se déplace à Bali.

Chakra Deux énergies du lac Titicaca sont directement envoyé à Chakra Trois – Uluru et Katatjuta – via l’artère ley de monde, le Rainbow Serpent, qui traverse l’océan Pacifique Sud, balaie sous la Nouvelle-Zélande, et entre le continent australien au Promontoire de Wilson.

Dans les anciennes légendes de création de « Dreamtime », il ya une histoire au sujet d’un grand rituel qui doit encore être complété à Uluru. Ce rituel a été conçu pour compléter le grand plan de l’esprit de la terre. Quand le rituel est complet, alors la perfection se répandra à travers le monde, et la mort disparaît de toutes les espèces. Cet événement est symbolisé par un grand pôle, ou cordon ombilical cosmique, qui est destiné à unir le Soleil avec la Terre – ciel à la terre. Il est prévu que ce cordon commence à fonctionner en 2020 AD, au moment de la rare Saturne-Pluton conjonction.

(source : earthchakras)

Principaux tourbillons de la Terre

Les tourbillons ou vortex de la Terre sont des points où des spirales d’énergie et les flux vers le haut. L’essence de tourbillons générale est celle de l’intensité. Quel que soit l’énergie vous apporter lorsque vous visitez ces lieux seront amplifiés. Ils sont des portes dimensionnelles cristallins qui sont accordés par vibration à une multitude de réalités.Tourbillons vous permettent de devenir une fréquence quelconque le long du spectre de la lumière harmonique.Tourbillons vous un lien vers le stade de l’énergie que la plupart aligne avec votre état actuel de l’être.Ils se connectent avec les points de chakra de la Terre, de travailler ensemble comme une grille énergétique autour de la planète.

Beautiful view of Sedona, Arizona. Major Earth Vortex

Sedona est l’endroit le plus élevé de fréquence dans l’hémisphère occidental, selon Bachar. Il est l’une des portes d’entrée et portes de connexion inter-dimensionnel qui aide à équilibrer le réseau énergétique de l’ensemble de la planète les plus forts. Il est le 33e parallèle vibrant à trente-trois cycles par seconde. Comme on se heurte à d’autres points de chakra et tourbillons, créant de nouvelles crêtes et des creux, la vibration diminue à dix cycles par seconde.Pour info chaude plus rouge à propos du rôle de Sedona dans notre processus global de prise de conscience , faites défiler jusqu’à la section «Emplacements Premier contact extraterrestre. »

Beautiful view of the Great Pyramids in Cairo Egypt. A major Earth vortex

Le Caire, Egypte a une histoire incroyable permettant l’humanité pour voir le spectre complet de ce qui est possible d’être exprimé dans un tourbillon. Il est un lieu de captivité et de la guerre dans la Bible, et un lieu de technologie incroyable, parfois avec l’aide extraterrestre. Sa polarité d’intensité oscille de la puissance divine des pharaons à l’alignement de la grille énergétique de la Terre pour répandre la conscience des gens. L’Egypte a une puissance incroyable à exagérer ce que l’énergie dominante est, révélant la vérité ou de contrôle. 

Map of Major Earth Vortex, the Bermuda Triangle

Le Triangle des Bermudes est le principal vortex de déplacement sur ​​l’ensemble de notre planète. Il est une porte d’entrée importante et agit comme un chakra fluctuante et vortex simultanément. Il est intimement lié et les chevauchements avec le Vesica Pisces créé par Mt. Shasta et Sedona, entrelacement de nombreuses dimensions de la réalité. Parce qu’il est une porte vers des dimensions différentes, les civilisations et les divers états de vibration, il arrive souvent des individus, des navires ou d’aéronefs ont disparu de la Terre dans d’autres dimensions. 

Les chakras de la terre par dongarano

 

 Channeling de Monique Mathieu

Pourriez-vous nous dire comment les chakras de la Terre sont répartis à la surface de notre planète et s’il y a des choses à faire sur eux d’ici la transition  ?

Ils me disent :

« Non, pour plusieurs raisons.

Vous avez sept, voire huit chakras en fonctionnement, tout du moins c’est ce que vous connaissez de vous-même.

Votre Mère la Terre a ses douze chakras parce qu’elle est complète dans ses centres de forces, mais elle a également beaucoup d’autres « capteurs » très importants. Par rapport à sa grandeur, elle aussi des centres de forces secondaires réellement très importants.

Nous ne vous dirons pas où ils se trouvent parce que cela n’a aucune importance pour nous et ne serait pour vous qu’une satisfaction intellectuelle qui ne vous ferait pas avancer.

Par contre, pour aider votre Mère la Terre, vous pouvez simplement mettre vos mains par terre et lui dire, chaque fois que vous en avez l’occasion, que vous l’aimez, que vous la ressentez et que vous la suivrez dans sa transition. Il est important de lui dire que vous êtes d’accord pour la suivre dans sa transition. Elle souhaite emmener avec elle le plus d’êtres humains possible dans sa transition parce qu’elle vous aime et qu’elle désire que chacun de vous aille vers ce monde merveilleux vers lequel elle aussi elle se projette.

Faites simplement ce geste que vous ne faites pas ou peu. Baissez-vous quelques instants, touchez-la, dites lui que vous l’aimez. Nous pouvons vous certifier que vous ressentirez sa vibration, peut-être pas la première ou la deuxième fois, mais si vous le faites en conscience vous la ressentirez.

Lorsque vous travaillez la terre comme un jardinier d’occasion ou lorsque vous mettez la main dans la terre pour semer des légumes ou planter des fleurs, faites-le en conscience, en lui donnant votre Amour, et vous verrez à quel point vos fleurs seront belles, car elle mettra l’Amour que vous lui avez donné dans ce qui poussera sur elle.

Ayez la conscience de ce qu’elle est réellement, et soyez certains que les échanges entre vous et elle seront de plus en plus puissants et que vous les ressentirez de plus en plus. »

« La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l’auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu’il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement »

http://messagesdelanature.ek.la

© 2015, Recherche et transmission par Michel / Arcturius.
Partager en toute liberté en citant la source et Les Chroniques d’Arcturius

Partager cet article

Published by Lazare - dans Esotérisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog