Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 09:16

Les sept éléments d’une vie équilibrée : un processus d’incarnation

Message du Comte de Saint Germain : « La voie du je suis véritable »

La Voie vers la Maîtrise : Voie du « Je Suis Véritable » La Voie du « Je Suis Véritable » est l’enseignement fondamental du Maître Saint-Germain. Il la nomme en sanskrit « Gyan shakti praym sadhana », soit littéralement la voie de l’énergie, de la conscience et de l’amour. Il nous enseigne que, dans l’Univers, tout est Énergie et que l’énergie est en mouvement continu. Ce mouvement continu permet à l’Univers de se renouveler, de se recréer, de s’exprimer, de s’offrir. Le mouvement créateur perpétuel inconditionnel est Amour. L’orientation de l’énergie en mouvement est la réunification de chacune de ses expressions, elle correspond à la Conscience. Ainsi l’Univers pourrait se définir en termes d’Énergie, Conscience et Amour. L’Univers, la Source, s’est manifestée en une infinité d’expressions, grâce à ce mouvement créateur continu. L’Être humain est une des expressions de l’Univers. Il est donc énergie universelle, consciente et amour, manifestée dans une individualité. Le « Je Suis Véritable » est l’expression de l’Être dans toute sa magnificence. Il représente à la fois l’universalité et l’individualité de l’être. Il est à la fois le Maître universel et le Maître intérieur qui guident l’être jusqu’à sa réalisation. Le « Je Suis Véritable » se manifeste dans l’être par des inspirations divines lumineuses et par une pulsion créatrice. Ainsi guidé, l’être peut s’exprimer selon sa nature et son essence, se libérer de ses limitations, connaître la Paix profonde et la Joie pure. L’être peut ressentir la présence du « Je Suis Véritable » dans ses entrailles, son Hara. C’est une énergie puissante qui lui a permis de naître, de croître et de continuer à rechercher à vivre dans l’amour et la reconnaissance de sa nature malgré les vicissitudes du parcours. Il est volonté de vivre, de transcender les douleurs, d’accéder à la Joie Pure. Qu’un être en soit conscient ou non, le « Je Suis Véritable » se manifeste en lui, il est sa lumière intérieure et son phare dans l’au-delà. La Voie de la Maîtrise est la conscience du « Je Suis Véritable » qui guide l’être incarné dans tous ses choix, tant au niveau de ses états que de ses actions. Chacun sentira progressivement cette guidance par ses voies intérieures (inspirations de la source ou de l’âme) et par des pulsions énergétiques qui l’entraînent à exprimer la vie en lui selon son essence. L’essence d’un être est définie par les états et les moyens qui lui sont naturels et avec lesquels il est venu représenter l’Univers, soit son mandat d’incarnation. Le Maître Saint-Germain nous invite à comprendre cette voie comme un outil d’éveil de l’Être, un outil concret pour faire des choix concrets. Cet outil guide l’Être dans le respect profond de lui-même, dans les décisions du quotidien pour le mener dans un état d’éveil continu.

« Cette voie est une voie d’intimité avec vous-même. Trop souvent, les Êtres ont cru que les voies d’évolution spirituelle étaient des voies à l’extérieur d’eux-mêmes, des voies qui leur étaient proposées de l’extérieur et auxquelles il fallait répondre afin de réussir à transcender l’incarnation. Or, cette voie essentielle, consciente et amoureuse de l’Être n’est pas une voie spirituelle extérieure à vous. Ce que nous voulons vous proposer de créer est votre propre voie. Comment pourrait-il en être autrement? Votre propre voie. Vous en êtes le créateur. Vous en êtes l’acteur. Vous pourriez être celui qui dévie de la voie, peut-être, comme celui qui l’utilise pour se propulser avec plus de puissance vers la réalisation. » La Voie du « Je Suis Véritable » est représentée par un schéma individuel de prise de décision que le Maître Saint-Germain guide chacun à construire pour évoluer de façon équilibrée et harmonieuse. Ce schéma de choix concrets est un schéma matriciel, bien sûr. Il ne peut pas en être autrement. L’Univers est matriciel, le plan terrestre est matriciel. L’Être humain est une matrice. Alors, le schéma de ses choix est matriciel. L’ultime orientation de cette voie et de ce schéma est l’idéal. À partir de sa source universelle, propulsé par sa pulsion essentielle accompagnée de ses dons, ses talents, ses qualités naturelles, l’Être va se diriger vers ses idéaux en empruntant des sentiers qui font sens dans sa réalité quotidienne ainsi que dans les réalités plus vastes et multidimensionnelles. L’être aura à conscientiser quelles sont ses nourritures appropriées, nourriture physique, psychique, énergétique, spirituelle et relationnelle, pour le soutien de son évolution. Il aura aussi à déterminer les deux types d’éléments qui favorisent une atmosphère évolutive : soit d’abord les valeurs qui orientent des attitudes et des comportements cohérents et propulseurs, puis les éléments énergétiques comme les rayons de lumière, les sonorités et les parfums qui accompagnent et stimulent le processus. Ainsi, bien que Le Maître Saint-Germain ait défini la voie du « Je Suis Véritable » et le schéma qui la représente, et qu’il guide les êtres à la comprendre et l’intégrer, chacun aura à être disponible à la pure guidance de son « Je Suis ». Au cœur de cette voie, le Maître Saint-Germain nous enseigne les 7 éléments d’une vie équilibrée :

Les sept éléments d’une vie équilibrée : Un processus d’incarnation

Ces éléments sont une voie qui propose à l’Être une orientation harmonieuse dans sa vie pour rencontrer ainsi de façon équilibrée la route à travers laquelle il exprimera sa nature, son essence et l’Univers. L’équilibre n’est pas associé qu’à l’Âme ou qu’à l’esprit, il doit respecter tous les aspects de la vie incarnée. Ces éléments d’une vie équilibrée sont intimement interreliés et permettent d’être conscient en nous unissant à tout ce qui existe. Ils apportent un équilibre dans notre vie et nous propulsent dans des états d’expansion et d’union. Ils sont au centre de notre œuvre de vie.

Premier élément : Le respect du corps physique Trop souvent les Êtres dans une démarche spirituelle vont nier le corps physique. Si l’esprit, associé à l’Âme, a choisi l’incarnation dans le corps physique, c’est qu’il a à respecter ce corps et non pas à l’emprisonner ou à l’oublier. Cinq éléments sont en rapport avec le corps physique. Tout d’abord la structure qui doit être respectée et continuellement renforcée par l’alimentation et aussi par des mouvements adéquats. La souplesse des articulations également par le mouvement, est un aspect important qui empêche le corps de se scléroser. Le tonus musculaire permet de supporter la structure et de l’entraîner de façon plus harmonieuse dans le mouvement. La légèreté dans tout le corps physique facilite la libre circulation énergétique dans le système nerveux diminuant ainsi les tensions. Le cinquième élément de la physicalité est celui du mouvement énergétique équilibré, du prâna dans le corps physique et les corps subtils. Ces mouvements du corps physiologique associés à une compréhension du mouvement subtil, favorisent une vivification, une stimulation des centres énergétiques (chakras) pour l’équilibre des différents systèmes. La conscience de la posture qui respecte l’alignement vertical de la colonne vertébrale permet une meilleure intégration et une circulation plus fluide dans tout le corps.

Deuxième élément : Le système d’élimination et de création Système d’élimination : Dans notre mode de vie occidental, plus de la moitié des Êtres sont sur-contractés au niveau des organes d’élimination plus particulièrement au niveau des intestins. Ils vont donc souvent utiliser des moyens extérieurs pour permettre la décontraction et l’élimination. Dans les intestins siègent les mémoires. Les rétentions, les contractions signifient que l’Être retient des mémoires, qu’il est dans une tension continue par rapport à des expériences passées. S’il y a constipation, c’est que l’être est dans une tension par rapport à des peurs, peur d’exprimer librement ce qu’il est et qui il est. De façon naturelle, l’Être a à permettre la libre évacuation de son système. Le mouvement d’élimination est un mouvement qui indique jusqu’à quel point l’Être est sous tension par rapport à ses expériences passées. L’élimination physique est directement associée à l’élimination émotionnelle et mentale, la capacité de l’Être de laisser aller, de laisser couler, de se départir de ses interprétations.

Système reproducteur : L’essence même de l’incarnation se situe au niveau du Hara, du bas-ventre. L’élan d’expression de l’Être se situe au niveau des glandes de reproduction. La pulsion naturelle, essentielle et fondamentale de l’Être est cette pulsion de vie, cet élan de vie. L’élan sexuel, l’élan de création est la manifestation la plus pure de l’élan universel, d’où l’importance d’orienter cette pulsion pour permettre à l’Être de se diriger dans une expression très vive de lui-même. La pulsion de vie permet à l’Être de créer, de s’impliquer dans sa vie comme un Être universel. La rencontre quotidienne avec les pulsions, les élans profonds en provenance du Hara, permet de renouer avec les goûts les plus fondamentaux. C’est à partir de cette pulsion qu’il est possible de retrouver le sens de sa vie.

Troisième élément : L’alimentation Les aliments offerts au corps sont directement associés à la qualité de son fonctionnement. Le corps est intelligent et a la capacité de nous orienter vers les aliments qui lui sont nécessaires. Toutefois, l’environnement familial et social a inscrit des programmations qui limitent le champ de connaissances de ce qui est nécessaire au corps. Il s’agit de redonner au corps le poste de commandement car c’est le corps qui peut choisir les aliments. Le goût que votre corps vous énonce oriente le choix de l’aliment qui lui est nécessaire. Mais auparavant il importe de reprogrammer le corps en lui offrant un éventail, une variété d’aliments dans lesquels il pourra retrouver les éléments qui lui sont justes, et cela, dans un rythme établi. Le processus d’alimentation est un processus fort simple qui consiste à choisir les aliments à partir de l’intelligence du corps en favorisant l’équilibre de la quantité et de la qualité de la nourriture. L’être peut aussi être attentif à sa nourriture émotionnelle et mentale.

Quatrième élément : La respiration Plusieurs Êtres ne respirent pas suffisamment. Ils ne respirent pas profondément et leur respiration stimule continuellement les émotions. Une respiration posée amène l’Être dans un état de lucidité. La respiration nous enseigne le rythme juste de tous nos corps. La respiration équilibrée permet au corps une expansion dans laquelle il retrouve son intelligence. La conscience de la respiration nous amène à une conscience de notre corps physique, des émotions et des idées qui circulent en nous. En plaçant notre attention sur la respiration, nous sommes plus présents à tout ce qui existe dans notre vie, plus conscients de tout ce qui nous arrive.

Cinquième élément : L’expression de l’Être Le son est l’élément privilégié pour l’être humain pour à la fois se faire comprendre et à la fois exprimer une dimension plus grande que lui-même. Toute expression démarre au niveau du son. Il est fondamental que l’Être puisse exprimer la pulsion, l’élan de vie qu’il ressent au plus profond de lui par la voix, par différentes formes d’expression créatrice. Il faille exprimer, transmettre les pensées, les élans par la parole, par le geste, par l’action. Toute réserve, toute contenance est une réduction du rythme et entraîne des déséquilibres sur le plan mental, émotionnel et physique. L’Être ne peut pas être en équilibre s’il ne s’exprime pas, car sa nature l’amène à l’expression.

Sixième élément : La méditation La méditation permet la création d’un espace libre, illimité dans lequel l’Être peut retrouver son état d’être et voguer, simplement, tel le vol d’un oiseau libre. Il s’agit de retrouver le Tout, un espace intemporel, le contact avec l’infini pour retrouver le sens de la perfection. La pratique quotidienne de la méditation permet de repousser les balises, d’éliminer toutes formes de recherche, d’attente ou d’oppression pendant quelques instants. C’est dans ce vol que l’Être pourra retrouver la sensation de sa perfection maintenant. Il n’y aura pas de libération de l’Être sans cet espace quotidien de vol libre.

Septième élément : La contemplation La contemplation est ce mouvement qui permet l’union et la fusion. Ultimement, la contemplation est la fusion de l’Être avec l’Univers. À chaque jour, contemplez ce qui se présente à vous. À chaque jour, contemplez un objet, un Être, une situation, quelques secondes. Devenez Un avec l’objet de votre contemplation. Vous aurez donc uni votre Être à 365 objets différents à la fin d’une année, et à la fin d’une vie, vous vous serez uni à tout ce qui existe. Il vous sera simple d’être en union avec le Tout, de fusionner avec le Tout. Vous serez donc Un avec tout… Chaque jour, vous contemplez et vous vous unissez.

Source : Entretien avec les Énergies du Maître Saint-Germain, Les sept éléments d’une vie équilibrée : un processus d’incarnation. Canalisation publique par Pierre Lessard.

source: rayonviolet.com

Partagé par : http://messages.terrenouvelle.ca


 

© 2006-2015 – Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca : Publié pour vous par Amour... Pour l'Amour...

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog