Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 13:24
Le curcuma, une plante aux mille vertus et le merveilleux ‘lait d’or’.

Le curcuma est une plante vivace et rhizomateuse, ayant beaucoup de ressemblances morphologiques avec le gingembre, et appartient à la famille des zingibéracées. Elle est cultivée depuis deux millénaires dans le sud de l’Inde, en Malaisie et dans l’île de Java pour la production de l’épice à usage culinaire et aussi tinctorial. Elle peut monter jusqu’à 1 mètre de hauteur et présente de longues feuilles lisses, effilées, de couleur vert luisant. A la floraison, elle porte de minuscules fleurs à pétales jaunes. Ses racines sont des rhizomes plats de couleur jaune et qui présentent de multiples nouaisons. Le rhizome contient différentes substances comme les essences volatiles, de la résine et principalement de la curcumine qui est la substance active.

La plante pousse bien en climat tropical chaud et humide, sur un sol bien fertile. La production de poudre de curcuma passe par les stades suivants : le déterrage, le lavage, l’ébouillantage, le séchage et le broyage. A la fin de l’opération, on obtient une poudre légère de couleur jaune orangée, de senteur poivrée un peu musquée, avec un goût piquant légèrement amer. En cuisine, le curcuma sert à relever les goûts des sauces, à colorer les produits laitiers, les marinades et le riz cuit.
Le curcuma : un médicament à large action

Les vertus thérapeutiques multiples et inattendues du curcuma ont été mises à profit depuis des années dans la médecine traditionnelle chinoise et indienne. Le curcuma s’avère être un antalgique puissant pour traiter les douleurs dues à l’arthrite, au rhumatisme, à la tendinite, à la menstruation. Il soigne aussi les inflammations dermiques et ophtalmologiques et guérit la gale. Son effet antibactérien lui permet de soigner les blessures par saupoudrage sur la plaie.

Le curcuma exerce une action tonifiante du tube digestif et stimule l’appétit. Il agit comme un protecteur de la muqueuse gastrique, prévient et traite ainsi les troubles gastriques et guérit les ulcères d’estomac. Plus en profondeur, il régularise les fonctions de la bile et protège l’organisme contre l’accumulation dans les tissus du mauvais cholestérol Ldl tout en jouant un rôle important dans la diminution de la teneur en cholestérol du sang. Il évite ainsi l’apparition des maladies dégénératives des artères. Le curcuma a aussi une action fluidifiante du sang et prévient des autres accidents cardiovasculaires.

La molécule de curcumine a une action anti-cancéreuse qui empêche l’évolution du cancer du sang, des tumeurs malignes et prévient le cancer de la prostate. Pour le troisième âge, le curcuma stimule le système immunitaire et protège contre la maladie d’Alzheimer.
Comment se fait la prise de curcuma en traitement médical ?

Pour optimiser l’action curative du curcuma, il faut savoir tirer profit de la solubilité de la curcumine dans les corps gras, alors il est conseillé de le mélanger avec de l’huile alimentaire dans les préparations culinaires. De plus, l’association avec la pipérine du poivre augmente de mille fois l’absorption intestinale de la curcumine. Ainsi, il convient d’assaisonner les préparations culinaires quotidiennes avec une cuillerée à thé de curcuma et d’une à trois pincées de poivre. En infusion, mélangez une cuillerée à café de curcuma avec une pincée de poivre dans un vert de lait de vache ou de soja. En infusion mixte avec le gingembre, on fait une décoction de 5 minutes d’une cuillérée à café de curcuma avec un bout de racine de gingembre de 2 centimètres. Contre le cancer du colon et du rectum, il est recommandé de prendre chaque jour 3,6 grammes de curcuma. Pour lutter contre la maladie d’Alzheimer, la prescription consiste en une prise 3 fois par jour avant chaque repas d’une gélule avec un verre d’eau. Enfin en anti-inflammatoire, la prise quotidienne est de un quart de cuillerée à thé de curcuma mélangé dans un verre d’eau.

Source de l’article : http://www.libertalia.org

************************

LE LAIT D’OR

Avantages de la recette:

-Anti-inflammatoire

-Antioxydant

-Antiseptique

-Analgésique

-Renforce le système immunitaire

-Aide à maintenir le niveau du cholestérol

-Favorise la santé digestive

-Détoxifie le foie

-Régule le métabolisme et la gestion du poids

-Hypertension artérielle

-Mémoire et la fonction cérébrale

-Divers problèmes de peau

-Troubles neurologiques

-Réduit les triglycérides

Astuce pour la recette:

L’ajout de poivre noir au curcuma renforce la biodisponibilité de la curcumine par 1000, grâce à la pipérine contenue dans le poivre noir. Eh oui, en mélangeant le curcuma et le poivre noir ensemble, vous augmentez l’absorption du curcuma dans votre corps de 2000%.

Recette du lait d’or

Etape 1: Ingrédients pour la pâte de curcuma

-1/4 de tasse de curcuma en poudre

-1/2 cuillère à café de poivre noir moulu

-1/2 tasse d’eau filtrée

Préparation:

Mélangez tous les ingrédients dans une petite casserole et mélangez bien. Baissez à feu moyen et remuez constamment jusqu’à ce que le mélange devienne une pâte épaisse. Cela ne prend pas longtemps, ne vous éloignez pas de la casserole. Laissez ce mélange refroidir et conservez le dans un petit pot au réfrigérateur.

Etape 2: Ingrédients du lait d’or

-1 tasse de lait d’amande (ou de lait de coco)

-1 cuillère à café d’huile de coco

-1/4 de cuillère à café ou plus de pâte de curcuma

-Miel

Mélangez tous les ingrédients dans une casserole sauf le miel, dans une casserole. Mettez sur feu moyen. Remuez constamment et faites attention de ne pas faire bouillir le mélange. Ajoutez du miel pour apporter une touche sucrée.

Source lait d’or ici.

Image ; Droit d’auteur: daarsan / 123RF Banque d’images

© 2014, Le Jardin de Joeliah. Merci de citer la source : lejardindejoeliah.com

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog